La fabrication traditionnelle de jouets en bois pour enfants à Hrvatsko Zagorje

La fabrication traditionnelle de jouets en bois pour enfants à Hrvatsko Zagorje

Les jouets traditionnels fabriqués à base de bois dans le Hrvatsko zagorje, constituent un exemple parfait de la façon dont on vivait et s’amusait autrefois dans nos demeures, lorsqu’il n’y avait ni ordinateur, ni internet. Fabriqués à base de bois local, principalement de sortes molles de tilleul, d’érable, de saule ou de hêtre, ce type de jouets étaient fabriqués entièrement à la main, dans le cadre d’un art qui constitue aujourd’hui un métier protégé et un élément précieux du patrimoine. La tradition de fabrication des jouets en bois a débuté au XIXe siècle sur le territoire des communes de Bistrički et Stubički Laz, de Tugonica, Turnišće, Gornja Stubica et Marija Bistrica, dans le Hrvatsko zagorje, de sorte qu’aujourd’hui encore, le plus grand nombre d’ambassadeurs de cette région évoluent dans cette région.

 

Autrefois, les jouets traditionnels étaient fabriqués à l’aide d’outil portatifs simples manipulés uniquement par les hommes, alors que certaines familles préservaient et transmettaient l’art de fabrication de génération en génération. Les mains habiles des artisans, en découpant le bois à l’aide de moules, créaient des instruments de musique, des bibelots, des animaux, des voitures, des petites maisons de poupées et plus de cent-vingt autres jouets en bois. Les jouets étaient transformés lorsque les mains habiles des femmes leur appliquaient des couches de peinture rouge, jaune ou bleu vif ou les décoraient de motifs de fleurs ou de motifs géométriques, et renaissaient en terminant dans les petites mains des enfants et pénétraient dans leur monde féérique. Grâce à la qualité de la fabrication, le jouet traditionnel est souvent parvenu, avec un peu de chance et d’attention, à ravir plusieurs générations d’enfants pour créer des souvenirs partagés au sein de toute la famille.

 

Bien qu’aujourd’hui environ une cinquantaine de jouets sont fabriqués et qu’il est possible de les acheter sur les foires locales, lors des célébrations religieuses, notamment au sein du sanctuaire de Marija Bistrica, les ambassadeurs de cette tradition et également un centre fondé à Kumrovec tentent de préserver les jouets traditionnels. Aujourd’hui, cette tradition n’est pas seulement pertinente en termes de préservation du patrimoine culturel immatériel, mais également car il existe encore aujourd’hui, grâce aux efforts et à l’habileté des individus, une alternative aux jouets en plastique proposés à chaque recoin – si impersonnels et de mauvaise qualité – des jouets durables, magnifiques et harmonieux étant fabriqués dans les ateliers locaux. Incroyable, n’est-ce pas ?