Zagreb

Zagreb

Le véritable cœur de la Croatie est la ville de Zagreb, qui devient une destination touristique de plus en plus populaire. La ville s’est développée pendant des siècles, depuis la première mention de Zagreb au 11ème siècle. Cependant, elle est connue en tant qu’ensemble urbain unique depuis le milieu du 19ème siècle, époque à laquelle s’unissent Gradec et Kaptol, deux localités situées sur deux collines voisines. Après s’être affrontés pendant des siècles, s’unissaient ainsi les habitants de ces deux localités : à Gradec, il s’agissait de notables, d’artisans et de commerçants alors que Kaptol était habité par des prêtres. La rue Krvavi most (le pont sanglant) aurait beaucoup à raconter sur ces relations – ici, à l’endroit de l’ancien pont qui traversait autrefois le ruisseau de Medveščak, qui reliait (ou, dans ce cas, séparait) la Kaptol ecclésiastique et la ville royale de Gradec, nombreux sont les habitants des deux localités qui saignaient sur ce pont lors d’affrontements mutuels. Mais il n’y a pas eu de victimes. Ce site a inspiré l’écrivain croate Marija Jurić Zagorka, qui dans son romain historique « Tajna krvavog mosta » (le secret du pont sanglant), a lancé son fameux cycle intitulé « Grička vještica » (la sorcière de Grič). Les parties les plus anciennes de Zagreb, Gradec et Kaptol, figurent aujourd’hui parmi les centres d’Europe appartenant à l’époque de la sécession. Ils partagent la même légende sur les tunnels situés dans leurs bas-fonds, dont certains mèneraient jusqu’à Medvedgrad, une forteresse située sur un des versants sud de Medvednica.

Ivo Bičina

Cependant, avant de se rendre sur ce massif, dans la partie nord de Zagreb, Grič, qui constitue l’autre nom donné à Gradec, visitez les Kamenita vrata (la porte de pierre), une partie du système de défense de cette localité historique, dans laquelle se situe la chapelle de Majka Božja od Kamenitih vrata (Notre Dame de la porte de pierre), la sainte patronne de la ville.

Julien Duval / Arhiva TZG Zagreb

Dans la ville haute actuelle se situe l’église de Sveti Marko (Saint Marc), un des plus anciens bâtiments de Zagreb. Elle s’étend sur la place de sveti Marko (Saint Marc), qui constitue également le centre politique de Croatie. En effet, cette place accueille les Banski dvori (les palais du Ban), le siège du gouvernement, et le bâtiment du parlement croate.

À Grič, chaque jour à midi exactement, le milieu de la journée est signalé par un coup du canon de Grič. Ce dernier se situe dans la tour de Lotrščak, qui est partie intégrante de l’établissement public de la galerie Klovićevi dvori, une des principales destinations des passionnés de culture à Zagreb et en Croatie. Située dans le bâtiment du monastère des jésuites à Gornji grad, la galerie accueille les œuvres du patrimoine mondial, de l’histoire de l’art croate et de l’art contemporain. Cette partie de la ville accueille également le Musée des relations brisées au sein duquel sont exposés des souvenirs de ruptures amoureuses en provenance du monde entier. La ville haute et la ville basse sont aujourd’hui connectées notamment par le fameux funiculaire, la ligne de téléphérique publique la plus courte du monde. Elle vos permettra de descendre en une minute voire moins vers la Ville basse, à Ilica, la plus longue rue de Zagreb, via laquelle vous pourrez atteindre la place principale de Zagreb, la Place du ban Jelačić puis, selon certain la partie la plus distinctive de Zagreb, la cathédrale néo-gothique de Zagreb située sur la place de Kaptol. Vous parviendrez jusqu’au huit parcs du « fer à cheval de Lenuzzi » en vous promenant à travers le marché de Dolac, sur lequel vous aurez l’occasion de déguster des produits locaux.

 

Le parc naturel de Medvednica, qui se situe à proximité de Zagreb, constitue également un des parcs de la ville, grâce à ses pistes aménagées, ses monuments historiques et ses infrastructures de loisirs. Medvednica constitue le centre d’excursion préféré des habitants de Zagreb amoureux de nature qui aiment également séjourner au lac de Jarun, un centre de baignade et une promenade populaire située le long de la rivière Sava, ou dans le parc Maksimir.

Marko Vrdoljak / Arhiva TZG Zagreb

Le cimetière de Mirogoj constitue également un site touristique notamment grâce à ses arcades de la néo-Renaissance, les tombes de personnalités de la vie politique et culturelle croate et au grand nombre de monuments qui sont les œuvres de sculpteurs connus.

Ville de Zagreb

Une vieille ville avec une âme jeune

La capitale croate Zagreb est jeune et ludique dans son cœur, malgré les presque mille ans d'histoire de sa vieille cité. En journée, la ville bat au rythme du pouls de ses entreprises florissantes, et se détend avec le coucher du soleil. Et en dépit d'être une métropole résolument moderne, les habitants accueillent les visiteurs avec l'hospitalité traditionnelle croate.